top of page

Officiers Perdus, Officiers Retrouvés !

Dernière mise à jour : 26 nov. 2023

par Carine Miles auteur de :

« Marcel Proust, le Souvenir pour ne pas Mourir »



École Normale Supérieure rue d’Ulm à Paris

Carine Miles, Normalienne, Professeur de lettres à l’Université d’Angers est Agrégée et Docteur ès Lettres (Thèse sur Marcel Proust)



Agrégation à la Sorbonne, Carine à la Bibliothèque…


Habituellement les histoires commencent par « il était une fois… », et pour moi, c'est bien ainsi que débuta ma rencontre avec le premier livre de Gilles Hustaix, « La Chute de l’Empire » tome I de la trilogie historique Officiers Perdus.


J’ai été tellement passionnée par ce livre que j’en écrivis un post enthousiaste, puisque j’avais relu cet ouvrage quatre fois, tant il était l’excellence même… Je ne pus m’empêcher de contacter alors l’auteur en personne, et ce fut un pur bonheur.


Pendant mes neuf années d’université et ensuite étant professeur, j’avais déjà eu l’occasion de parler à des écrivains, sympathiques dans l’ensemble, mais là, ce qui me frappa et me mis vite à l’aise, c’est l’aspect chaleureux et bienveillant avec lequel nous échangeâmes.




Et dire, que grâce à son livre j’ai réalisé que jamais je n’avais imaginé la trahison dont furent victimes les officiers ayant défendus la France dans les guerres d’Indochine dont Dien Bien Phu, et d’Algérie. Revivre de l’intérieur ces moments mémorables et qui avaient conduit tous ces hommes à être désavoués, alors qu’ils étaient des héros, pour finir fusillés ou enfermés dans la prison de Fresnes (ou celle de Tulle) en dehors heureusement de ceux qui s’étaient évadés, fut un choc que je ne peux dénier.


Parallèlement, ce roman, au travers de personnages attachants, tels qu’un général et son neveu d’une famille aristocrate, un colonel basque pittoresque, accompagné d’un autre basque, jeune officier, une eurasienne d’une beauté sans pareil, un curé qui deviendra évêque et même cardinal, a pour but de nous faire découvrir cette histoire dramatique dans son exactitude et raconté avec toujours cet humour si particulier à l’auteur ….


L’auteur, fils d’un de ces officiers perdus, Mr Gilles Hustaix, m’ouvrait une voix que je désirais suivre avec lui. Jamais je ne dirai assez la qualité d’écriture de tous ses ouvrages, sa façon, si personnelle, de mettre en scène l’histoire et la romance, car ses livres sont loin d’être tristes, certes il y a des passages douloureux, mais l’humour se conjugue à la joie, l’amour de sa patrie, l’amour qui s’exalte dans des rencontres passionnantes… Ce livre était tellement plus qu’un simple livre, moi qui en ai lu tant…



Carine, Présidente du Comité de Relecture




Ma participation au tome II Officiers Perdus « Rebond en Patagonie », fut une véritable aventure… Je pus assister page après page à l’écriture de cet ouvrage. J’en garde un souvenir ému… Quelle faculté innée a Mr Hustaix, de vous transporter dans des univers magiques, surtout authentiques, les magnifiques paysages décrits avec ce réalisme qui nous permet de partager le voyage jusqu’en Patagonie, exactement comme si nous l’avions vécu ou même si nous étions. Puis une nouvelle civilisation, la nouvelle vie, et des intrigues toujours plus passionnantes les unes que les autres, les défis à relever, le bonheur et les moments éprouvants. Retrouver nos héros du moins ceux qui ont survécus ou sont sortis de la prison de Fresnes voire en est évadé pour l’un d’entre eux… Que d’émotions !


Dès les premières phrases, l'histoire est si poignante que vous ne pourrez plus en arrêter la lecture et bien des surprises vous attendront...


Des sentences de mort injustes, cruelles, un œil qui s'impose entre surréalisme et références bibliques, la préparation d'un départ entre inquiétude et enthousiasme...


Les réminiscences du débarquement en Normandie...


Le souvenir d'une petite fille, d'un écossais et d'une cornemuse, l'un des chapitres phare de ce livre... Une histoire vraie, une de plus !


Survoler l'Argentine, s'émerveiller devant l'immensité et la beauté du paysage... Suivre la cordillère des Andes ébloui par la magnificence de tout ce que l'auteur nous donne à voir avec son talent descriptif et nous retrouver en Patagonie.


De là, et sans vous en dévoiler plus, vous assisterez à la création d'un orphelinat...


Un autre souvenir, celui des prisonniers du Camp N°1 après Dien Bien Phu, chapitre extrêmement fort une fois encore, avec une pensée émue pour ceux qui y sont morts avant d’y arriver...


Vous verrez la construction d'un haras pour les chevaux typique de cette région, les criollos... Des tangos magiques et magnifiques, un enlèvement…


Mais déjà, je vous en ai trop dit car il y aura encore beaucoup de chapitres passionnants...


Toute une culture à découvrir, des personnages que vous connaissez peut-être et d'autres que vous découvrirez... Et avec de belles surprises... Des moments merveilleux d'autres infiniment tristes...


Rien d’étonnant à ce que ces deux tomes aient eu un pareil succès, que de joie les lecteurs lui ont transmis, quel bonheur pour cet écrivain si humble et pourtant si génial…



Le Tome III commence à voir le jour…



Je me devais non seulement de vous en informer, pour ceux qui ne le savent pas déjà, mais surtout à vous prévenir, mais chut, c’est entre nous, que vous allez être subjugués par ce prochain livre (titre et couverture en exclusivité ci-dessus… « L’Heure de la Relève »). Les descendants de nos héros arrivent… Et les récits qui en découlent sont époustouflants. En ligne direct avec le premier et le deuxième tome, c’est à une finale royale à laquelle que vous assisterez !

Une petite idée de ce qui se prépare… Le principal objectif est de comparer le monde de la guerre au monde des affaires ! Bien sûr, le monde de la guerre peut vous conduire à la mort mais celui des affaires aussi, il peut vous conduire à la mort sociale. Mais dans une armée, on trouve la loyauté, dans le business, la trahison est de mise ! Dans l’un, l’honneur, dans l’autre juste l’intérêt !

Mais à l’intérieur de cela, il y a le plaisir du roman, un mariage peut-être et plein d’autres choses, que la fantaisie de l’écrivain tel un film va dérouler sous nos yeux.


Un roman, c’est toujours un peu, voire beaucoup de la vie de l’auteur qui s’exprime, là, c’est sa vie qui émergera de ses écrits…


Ce livre pourra être lu sans que vous ayez fait la lecture des deux premiers, mais quel dommage de ne pas avoir suivi cette trilogie !

De nos jours, alors que la vie devient de plus en plus difficile, que la morosité en devient toxique, que plus rien ne semble vouloir s’améliorer, faites-vous plaisir ! Ces livres sont extrêmement salvateurs, tout au long de votre lecture et après, longtemps après, vous y repenserez et si vous saviez comme cela va vous faire du bien…


Pour ceux qui ont déjà lu les deux premiers tomes, je sais qu’ils attendent ce troisième avec grande impatience…Et pour ceux qui ne les auraient pas lus, alors avant que sorte le dernier tome, je vous en conjure, lisez-les et soyez un moment hors de notre triste temps !


Je tiens à préciser que je n’ai aucun intérêt pécuniaire à ce que vous achetiez ou non ces ouvrages, j’ai d’ailleurs toujours travaillé bénévolement, mais était-ce un travail, je ne le crois pas, pour mon bonheur et pour le vôtre, c’est pourquoi je me sens justifiée de vous dire, faites-vous plaisir ! Monsieur Gilles Hustaix est un écrivain hors norme que vous aimerez à travers ses livres autant que moi et de cela j’en suis certaine.


Amicalement à toutes et tous,


Carine Miles

Agrégée de Lettres

Docteur ès Lettres

Thèse sur Marcel Proust

« Le Souvenir pour ne pas Mourir »

Présidente du Comité de Relecture « Officiers Perdus »









300 vues2 commentaires
bottom of page