Officiers Perdus par la Faculté de Lettres

Dernière mise à jour : il y a 3 jours


Calliope Muse de la Littérature


Carine Miles, Professeur de lettres à l’Université d’Angers est Agrégée et Docteur ès Lettres


Lycée Condorcet à Paris où Carine était en Khâgne



·3 Novembre 2022

Lectrice du premier livre et Tome I de la trilogie Officiers Perdus de Gilles Hustaix, j'ai aimé cette œuvre au point de la lire 4 fois, c'est vrai qu'il est rare de trouver un roman qui redore le blason de la vraie Histoire, celle que l'on nous a cachée et qu'en même temps, le récit nous transporte dans un univers passionnant.

Ayant pris contact avec cet écrivain si talentueux, moi qui ai fait 9 ans d'études littéraires, j'ai pu lui faire part de toute mon admiration.

Il me proposa alors de superviser la correction générale de son deuxième tome...Je lisais les pages qu'il avait écrites au fur et à mesure de leur écriture, je fus rapidement conquise par la forme, le fond et le style inimitable de son écriture.

Alors je peux dire en toute franchise que ce deuxième livre est une vraie pépite.

Jamais je n'ai pris autant de plaisir à suivre le cheminement de cette création.

Quel écrivain, quel talent... Il faut le lire car passer à côté de cette, ces œuvres, quel dommage pour tous ceux qui aiment les livres d'une telle qualité.

Merci Gilles.




La dernière fois je vous ai parlé du bonheur que l'on ressent à la lecture des deux excellents livres de Gilles Hustaix, Officiers Perdus. Aujourd'hui j'aimerais vous parler du contenu du deuxième tome "Rebond en Patagonie", pourquoi ce choix ? Parce-que si vous avez lu le premier tome, vous ne pourrez-vous empêcher de lire le second et si vous lisez pour la première fois le tome deux, vous ne pourrez-vous empêcher de vouloir lire le premier, tout est dans l'art créatif de Gilles Hustaix...

Dès les premières phrases, l'histoire est si poignante que vous ne pourrez plus en arrêter la lecture et bien des surprises vous attendront...

Des sentences de mort injustes, cruelles, un œil qui s'impose entre surréalisme et références bibliques, la préparation d'un départ entre inquiétude et enthousiasme...

Les réminiscences du débarquement...

Le souvenir d'une petite fille, d'un écossais et d'une cornemuse, l'un des chapitres phare de ce livre...

Survoler l'Argentine, s'émerveiller devant l'immensité et la beauté du paysage...

Suivre la cordillère des Andes ébloui par la magnificence de tout ce que l'auteur nous donne à voir avec son talent descriptif et nous retrouver en Patagonie.

De là et sans vous en dévoiler plus, vous assisterez à la création d'un orphelinat...

Un autre souvenir, celui des prisonniers de Dien Bien Phu, chapitre extrêmement fort, une fois encore...

Vous verrez la construction d'un haras pour les chevaux typique de cette région, les criollos...

Mais déjà je vous en ai trop dit car il y aura encore beaucoup de chapitres passionnants...

Toute une culture à découvrir, des personnages que vous connaissez peut-être et d'autres que vous découvrirez...Et avec de belles surprises... Des moments merveilleux d'autres infiniment tristes...

L'auteur a une façon de nous bouleverser, de nous surprendre...

Tel un conteur ou un peintre qui nous montre les multiples facettes de ses capacités de créateur.

Quel talent Mr Hustaix.

Officiers Perdus Tome 1 Chapitre1 L’Arrivée

Roche Croix s’était approché de PIeyo, il lui tendit un livre relié : Le côté de Guermantes, un tome de « A la recherche du temps perdu » de Marcel Proust. C’est une édition originale reliée par ma mère. Il paraît que c’est une de mes grandes tantes qui en a inspiré l’héroïne. Là où tu vas, n’oublie pas le grand message de Proust. Les moments de bonheur que tu as vécus, ils sont pris, ils sont à toi, rien ni personne ne pourra jamais te les enlever.


Officiers Perdus Tome 1 Chapitre1I Marianne 1

A cause de cela il avait fait connaissance de Souen et découvert qu’en plus d’être splendide, elle était également très brillante. Il lui avait fait part du cadeau du livre de Proust à Peyo et avait eu la surprise de constater qu’elle avait lu toute la Recherche, et l’avait adorée. Ils avaient ensuite longuement discuté de beaucoup de sujets philosophiques et littéraires et une grande complicité s’était instaurée.

Officiers Perdus Tome 2 Chapitre1X Calafate Pearl

  • Juan cela ne vous pose pas de problèmes de voir Consuelo en public ?

  • Bien au contraire ! D’abord, elle est si belle que cela serait injuste d’être le seul à la voir, et d’autre part, si Consuelo ne pouvait pas chanter alors elle serait prisonnière. Et savez-vous, après la Prisonnière il y a Albertine disparue ! Et, cela je ne veux pas le vivre !


Souen et Jean, ayant tous deux lu La Recherche du Temps Perdu avaient parfaitement saisi la référence aux deux tomes de Marcel Proust et ne manquaient pas d’être très admiratifs du couple.

Jean ressentait encore plus un sentiment toujours perçu : « La seule chose que je comprends aux femmes, c’est que je n’y comprends rien ! »



613 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout