top of page

La Trilogie Officiers Perdus En quatre tomes !

Dernière mise à jour : 26 nov. 2023





Dès Novembre dernier je vous faisais part de mon projet de Trilogie de ma saga Officiers Perdus et vous annonçais pour fin 2023 le lancement du troisième opus pour fin 2023.

Une trilogie est un ensemble de trois œuvres, qu’elles soient littéraires, cinématographiques ou vidéoludiques, qui sont connectées et peuvent être vues comme une œuvre unique ou bien comme trois œuvres distinctes.

De ce point de vue, rien n’a changé il y aura bien trois œuvres

  • La troisième s’appellera « L’Heure de la Relève »

  • Elle sortira en deux tomes le premier en Septembre le second vers le 1er Décembre.



La Trilogie s’appuie sur deux familles :

  • De Roche Croix

  • Etchegaray d’Apalats

Les deux font partie de l’aristocratie, française pour la première, et navarraise pour la seconde, basque, devenue française grâce à Henri IV.

Les deux familles interagissent depuis les croisades, la dernière fois en Indochine à Hanoï puis Dien Bien Phu, en Algérie et enfin à Fresnes, pour Jean de Roche Croix et Peyo Etchegaray d’Apalats.

Les deux premiers tomes s’appuyaient sur les mêmes héros, racontant dans le T1 le martyre des officiers de Dien Bien Phu à Fresnes en passant par l’Algérie et le putsch de 1961 puis dans le T2 leurs condamnations sévères conduisant à la prison pour les uns et à l’exil en Patagonie pour les autres !


L’Heure de la Relève





Le Titre a été préféré à « La nouvelle génération » car plus évocateur de l’univers militaire.

Car son principal objectif est de comparer le monde de la guerre au monde des affaires ! Bien sûr le monde de la guerre peut vous conduire à la mort tandis que celui des affaires ne peut vous conduire qu’à la mort sociale, mais dans l’armée on trouve la loyauté, dans le business la trahison est de mise, dans l’un l’honneur, dans l’autre juste l’intérêt.





Il marquera un changement temporel et générationnel, les deux premiers tomes couvrent la période 1954-1965 le T 3 celle de 1979 à 1999. D’un point de vue générationnel, ce seront les fils qui seront à la relève !

Pampi Etchegaray d’Apalats, le fils de Peyo, sera le principal héros du T 3

Serge de Roche Croix (parfait homonyme du général qui s’est suicidé en 1961), fils du premier lit de Jean de Roche Croix devenu en Patagonie Sergio de Roca Cruz

Magdalena de Roca Cruz, fille adoptive de Jean et Souen, mélange de Souen et Valentina, sera présentée à Pampi par son demi-frère Serge !

L’idée générale était d’écrire deux romans l’un qu’on appellera A pour armée et l’autre B pour business. Ensuite les deux romans seront enchevêtrés, pour n’en faire qu’un !

Pourquoi deux tomes ?

Essentiellement parce que c’est trop long ! Prévu à l’origine entre trois et quatre cents pages, il a été particulièrement clair qu’il dépasserait les six cents pages et c’est sur ce constat que la décision a été de le publier en deux tomes !

Avant de commencer je pensais qu’il serait plus difficile à écrire que les deux premiers parce que pour le T1 et le T2 il s’agissait d’écrire l’histoire de mon père et de ses frères d’armes, tandis que le T3 va raconter la mienne civile et militaire. Pour cela, par pudeur, j’imaginais une très grande difficulté particulièrement sur la partie civile, business qui à un moment a été particulièrement cruelle pour moi. Il s’agissait surement d’un blocage parce que quand j’ai écrit le premier chapitre de la partie Business 1 « Chez les fous », tout s’est débloqué et au contraire l’inspiration est venue et avec elle, le nombre de pages.

Le roman sera articulé en six parties, trois parties A pour armée et trois parties B pour business.

Armée :

  • A1 : Alerte Noël 1979 suite à l’invasion de l’Afghanistan

  • A2 : Opex au Tchad en 1981

  • A3 : Opération Paix en Galilée 1982 en Israël





Business : Dans une agence de publicité, la World Pub dont Pampi deviendra le DG de la filiale française WPF ce qui l’emmènera à voyager dans les capitales Européennes ainsi qu’aux USA à New York et Cincinnati notamment.

  • B1 : Ascension dès 1983

  • B2 : Apogée 1989

  • B3 : Chute en 1999 à Londres




L’ordre chronologique des six parties serait A1, A2, A3, B1, B2, B3. Il ne sera pas respecté on lui préfèrera A1, B1, A2, B2, A3, B3. Le but est que le lecteur vive le début du Mili et celui du Business quasiment en même temps au début du livre T3 1/2 comme il vivra la fin du Mili et la fin du Business en fin de livre T3 2/2!

Pampi Etchegaray grande école d’ingénieur puis EOR Saumur +13ème RHP sera le héros principal vivant les deux aventures se terminant mal pour le Business et très bien pour le Mili en Israël. Donc deux fins, une heureuse et une moins !






Officiers Perdus T3 1/2 Chapitre I Le Prix du Sang


L’hélicoptère, un magnifique Puma, de l’armée de terre descendait majestueusement vers le champ à l’est d’Apalasia, il parut s’immobiliser un instant et comme Peyo lui fit un signe, se posa doucement sur le champ à quelques mètres de l’endroit où ils avaient pris l’apéritif la veille ! Un gaillard en sortit, béret rouge et treillis vert olive, insigne de l’ETAP (1) sur la poitrine, et Peyo remarqua immédiatement qu’il était armé d’un pistolet sur une cuisse et d’un poignard sur l’autre. Il se mit au garde à vous et fit le salut militaire

  • Mes respects mon Capitaine, vous êtes bien le père du Lieutenant Pampi Etchegaray ?


Ceci fit doublement sourire Peyo car d’une part, cela faisait bien longtemps qu’on ne l’avait pas appelé ainsi et d’autre part, maintenant il était devenu le père du lieutenant et non Pampi le fils du capitaine.

  • Vous êtes bien renseigné, Mon Adjudant, mais que nous vaut ce plaisir ?

  • Je crains que cela ne soit pas un plaisir, car nous venons chercher votre fils le Lieutenant pour le ramener à Pau !

  • Mon Dieu !

  • S’il te plait Marianne rentre à l’intérieur ! Mais pourquoi donc Mon Adjudant ?

  • Vous n’avez pas écouté les nouvelles ce matin ?

  • Heu non pas depuis hier, pourquoi ?

  • L’armée russe ou plutôt soviétique a envahi l’Afghanistan cette nuit.

  • Ouh là, mais en quoi cela nous concerne ?

  • DEFCON 1 c’est l’état maximum d’alerte, nous y avons été placés, l’armée est mise en état de guerre, nous devons sortir toutes griffes dehors, cela inclue le rappel de tous les permissionnaires.

Peyo comprenait mieux, mais ne comprenait pas pourquoi, pourquoi un tel niveau d’alerte alors que l’Afghanistan était si loin ? Il laissa l’adjudant seul et alla prévenir Marianne.

  • Bon, chérie, les soviets ont envahi l’Afghanistan, l’armée est placée en état d’alerte maximum cela doit être à titre de précaution, l’Afghanistan c’est loin, rien de grave, mais Pampi doit partir !

  • Avant mon déjeuner de Noël ?

  • Oui, tout de suite hélas ! Je monte le prévenir !


  • Bon Pampi ils t’embarquent pour Pau dans un premier temps, et probablement pour le 13 ensuite. Les soviets ont envahi l’Afghanistan, l’armée est placée en état d’alerte maximum DEFCON 1 tu dois connaitre, tous les permissionnaires rappelés !

  • Oui et le 13 sera en première ligne, Papa ! Bien sûr !

  • Pampi il faut que je dise que cet appel c’est peut-être le Prix du Sang ! Parfois pour le Roi, parfois pour l’Empereur, parfois pour la République, mais toujours pour la France, notre devoir est de nous battre, et de tout faire pour secourir la Patrie, y compris, jusqu’au sacrifice suprême, jusqu’à la mort, c’est notre devoir c’est le Prix du sang ! Cet appel Aïtaxi l’a entendu à dix-huit ans en 1918 la dernière année de la grande guerre et il est parti pour Sébastopol. Moi je l’ai entendu, à dix-huit ans aussi, en 1943 à Marrakech par le Général Leclerc, puis en 1944 à Ste Mère l’Eglise (2) ! Aujourd’hui c’est peut-être ton tour d’aller te battre pour la France y compris jusqu’à la mort !

  • Tu ne me conseilles pas d’aller mourir, si ?

  • Au contraire je te l’interdis ! Avant chaque bataille, le grand Jean Baptiste Mendiburu, la légende des paras, nous tenait ce langage : Je vous interdis de mourir ! Mais si vous passez outre, mourrez beaux, mourrez propres, mourrez élégants ! N’oublie pas Pampi, interdiction de mourir ! Et cours embrasser ta mère !


Officiers Perdus T3 1/2 Chapitre V Chez les Fous


L’immeuble de l’agence de publicité WP France ne payait pas trop de mine. Certes situé Porte d’Auteuil, on était dans un beau quartier mais datant des années cinquante il n’était ni ancien ni moderne juste un peu banal. L’intérieur était beaucoup plus attrayant, tout tendu en velours rouge il avait un côté maison close assez sympathique. L’hôtesse d’accueil qui semblait venir tout droit d’Hollywood manquait de se casser les ongles à chaque coup de téléphone. Elle le précéda pour l’amener chez le directeur, le balancement des hanches suggestif à souhait. Alain Bêche, la cinquantaine, un homme rondouillard plutôt petit, portant des lunettes rondes d’intellectuel l’attendait souriant :

  • Alors c’est toi le matheux que l’ENSAE m’envoie ?

  • C’est moi ! On m’a parlé de mettre en place un outil de suivi de performances média ?

  • Oui, enfin non, mes priorités ont changé, mais j’ai besoin de toi pour les produits WC !

  • Pour des produits WC ?

  • Oui, nous sommes en compétition pour un gros budget, c’est un marché énorme donc il faut s’y intéresser ! Tu seras notre poisson pilote dans les WC !


Pampi hésitait à s’enfuir en courant, il avait fait Math Sup, Math Spé, une école d’ingénieur pour se retrouver poisson pilote dans les WC ! Chez les fous, il était tombé chez les fous ! Alain Bêche continuait :

  • Tu vas commencer par un store check au Carrefour d’Auteuil. Tu relèves tous les produits WC, je dis bien tous et méfie-toi il y en a beaucoup, tu les relèves, tu les photographies tu les achètes, on te les remboursera, tu les utilises chez toi, chez ta petite amie ou chez ta mère, je m’en fous, tu me les compares, tu dois tout savoir sur les produits WC, leurs forces et leurs faiblesses, tu dois devenir un expert que dis-je, un prophète du WC ! Fais-ça et ta carrière sera faite chez la WorldPub Company ! Per Dollar Majorem Gloriam !

Chez les fous ! Maintenant c’était sûr on y était, des dingues, des tarés, des piqués, il fallait l’être pour vouloir faire de lui un prophète du WC ! Il n’y avait pourtant pas de doute, on n’était pas dans un hôpital, il n’y avait pas d’infirmiers costauds, ni de camisoles de force, ni seringues, ni le moindre médicament, alors que beaucoup en auraient eu besoin, à commencer par leur chef, ne pouvait pas s’empêcher de penser Pampi.

Alain Bêche continuait !

  • Bon ne reste pas les deux pieds dans le même sabot, passe à la compta, signe ton contrat, demande une avance pour acheter les produits, il te faudra aussi un appareil photo ensuite tu pars, tu achètes, tu photographies, tu utilises tu compares et tu me fais gagner ce budget ! Allez Demerden Zizich !


Chez les fous !

A nouveau une irrésistible envie de fuir à toutes jambes…


1 ETAP : Ecole des Troupes Aero Portées

2 Officiers Perdus T2 Chapitres IV, V & VI

3 Ecole Nationale de la Statistique et Administration Economique


Autre article qui pourrait vous plaire :



Retrouvez les tomes 1 et 2 dès à présent :







284 vues0 commentaire

Comments


bottom of page